Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Mick Jagger

Sir Michael Philip Jagger, plus connu sous le nom de Mick Jagger, né le 26 juillet 1943 à Dartford (Kent, Angleterre), est un musicien, auteur-compositeur et chanteur britannique, cofondateur en 1962, avec Keith Richards, Brian Jones et Ian Stewart du groupe de rock britannique The Rolling Stones.
Avec Keith Richards, au sein d'un partenariat qu'ils ont baptisé The Glimmer Twins (les jumeaux étincelants) il est l'auteur-compositeur de la plupart des titres du répertoire original du groupe.
Outre le chant, il joue occasionnellement de l'harmonica et de la guitare au sein des Rolling Stones.
Il est également acteur à l'occasion.Mick Jagger est l'un des chanteurs les plus célèbres du rock en raison de la popularité et de la longévité des Rolling Stones.
Véritable star depuis le milieu des années 1960, il est, par son jeu de scène démonstratif, son attitude et son charisme, considéré comme l'archétype du chanteur de rock, souvent cité comme référence par de nombreux musiciens.
Il est classé 16 dans le classement des cent meilleurs chanteurs de tous les temps du mensuel Rolling Stone.Il a aussi travaillé pour le cinéma en tant qu'acteur dans plusieurs films, notamment : Performance, Ned Kelly, The Man from Elysian Fields ou encore Bent.Mick Jagger a été solennellement adoubé chevalier par le prince Charles, au nom de la reine, le 12 décembre 2003, en présence de son père et de deux de ses filles.Performer du rockAvec Elvis Presley et Freddie Mercury ou Bruce Springsteen, Mick Jagger est considéré comme l'un des personnages les plus emblématiques du rock.
Comme le King, il doit sa popularité à la dimension sexuelle du rock qu'il mettait en scène.
Son physique particulier (lèvres énormes, taille de guêpe), androgyne, ses postures arrogantes et ses déhanchements féminins participaient à la construction de cette dimension sexuelle (souvent présentée comme ambivalente).
Jagger déclarera même avoir été influencé dans les années 1960 par le jeu de scène sensuel et sexuel de Tina Turner pour développer le sien.
Lui-même influencera de multiples chanteurs par son jeu de scène comme Jim Morrison, Iggy Pop ou Michael Hutchence.Mick Jagger reste l'un des premiers chanteurs d'un groupe à s'être véritablement imposé sur scène comme la figure principale du groupe.
Cette posture (qui sera imitée par la suite par de nombreux autres chanteurs : Jim Morrison etc.) fera beaucoup pour la popularité des Rolling Stones.
On remarquera que le logo des Stones représente une bouche lippue avec une langue : les attributs les plus remarquables de Mick Jagger.Vie privéeEn dehors de la scène, Mick Jagger accréditait son attitude en ayant une vie amoureuse assez importante et agitée.
Mari et amant volage, il aurait eu des liaisons avec Chrissie Shrimpton, Pamela Des Barres, Anita Pallenberg, Marsha Hunt, Janice Dickinson, Angelina Jolie, Carla Bruni, Carly Simon, le mannequin Sophie Dahl (en).À partir de 1965 et jusqu'en 1970, il aura une liaison tumultueuse avec Marianne Faithfull sur fond de drogues.
Marianne et Mick seront même arrêtés en 1967 avec Keith Richards à Redlands, dans la maison de Keith, en possession de cannabis.
L'influence de Marianne Faithfull, très cultivée, va se faire sentir sur les textes de Mick pendant leur relation.
Elle va lui permettre de s'ouvrir aux arts et à la littérature.
C'est elle qui lui présente le livre Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov, qui va lui servir à écrire Sympathy for the Devil.
En 1969, Marianne Faithfull écrira la chanson Sister Morphine (en) qui sera créditée en 1971 dans l'album des Rolling Stone Sticky Fingers aux noms de Jagger et Richards.
Ce n'est que bien des années plus tard après une bataille juridique que Marianne Faithull en sera reconnue coauteur.Après leur relation, Mick va connaître à partir des années 1970, un intérêt croissant pour la jet set et la grande bourgeoisie britannique.
En 1971, son mariage avec Bianca Pérez Mora-Macias à Saint-Tropez, en France, convie une multitude de stars et est très médiatisé.
Le couple, qui a l'habitude de parler français en son sein, se fait remarquer jusqu'au début des années 1980 dans les soirées mondaines.
Mick Jagger divorcera de Bianca en 1980, après l'avoir trompée avec Jerry Hall.
Mick et Jerry se marieront en 1990, mais ce mariage sera annulé en 1999, après que Mick l'eut aussi trompée avec Luciana Gimenez Morad, un mannequin brésilien.Un article de Paris Match relate les confidences de l'ex-épouse de David Bowie au journal britannique The Sun où elle révèle avoir découvert son mari dans un lit avec Mick Jagger, précisant que les deux hommes étaient nus et ivres.
Match estime que cette révélation n'est qu'un « secret de polichinelle ».
Toutefois, Keith Richards, dans son autobiographie Life, n'évoque pas ces points.Mick Jagger a eu sept enfants :Karis Jagger, née en 1970, d'une liaison avec Marsha Hunt ;Jade Jagger (en), née en 1971, avec Bianca Jagger ;Elizabeth (née en 1984), James (né en 1985), Georgia May Jagger (née en 1992) et Gabriel (né en 1997) avec Jerry Hall ;Lucas, né en 2001, d'une liaison avec Luciana Gimenez Morad.En 2014, Mick devrait être arrière-grand-père, la fille de Jade, Assisi Jackson, attendant son premier enfant avec son compagnon Alex, un chef cuisinier.DroguesL'usage de la drogue étant intimement lié à la légende des Rolling Stones, Mick Jagger fut pendant une grande partie de sa carrière musicale associé à des affaires de consommation de drogues (bien que la plupart n'aient jamais fait l'objet de procédures judiciaires).
Sa première arrestation pour possession de drogue remonte à une descente de police dans la maison de Keith Richards en 1967.
Les deux Stones risquèrent un temps la prison à cause du cannabis qui fut trouvé, avant d'être relâchés et après avoir provoqué l'émoi d'un journal comme The Times, qui prit leur défense.
Bien qu'ayant moins flirté avec la mort que Keith Richards, qui fut dans les années 1970 un héroïnomane notoire, Mick Jagger a avoué qu'à de multiples reprises, il avait consommé des drogues durant sa carrière.
Il a déclaré notamment qu'il était sous l'effet du LSD lors de la séance photo pour la pochette de l'album Their Satanic Majesties Request en 1967.
Dans le documentaire Cocksucker Blues tourné en 1972, on le voit même sniffer de la cocaïne en coulisses.Tony Sanchez, surnommé « Spanish Tony », dans son autobiographie Up and Down With the Rolling Stones, déclarait qu'il fournissait Mick Jagger en cocaïne.
Certaines des chansons écrites ont pour référence plus ou moins explicites certaines drogues : Mother's Little Helper (le valium), Dead Flowers ou Brown sugar (l'héroïne) ou Sister Morphine.Mick Jagger et la FranceSa maîtrise de la langue française s'explique par ses cours à l'école, ses vacances passées en France lors de son enfance, par sa relation amoureuse avec Bianca Perez Morena de Macias avec laquelle il conversait en français, par son exil fiscal dans le sud de la France au début des années 1970 ainsi que par son château de Fourchette à Pocé-sur-Cisse près d'Amboise, en Touraine.

cc-by-sa

Morceaux populaires

Angie

816

Start Me Up

660

Miss You

641

(I Can't Get No) Satisfaction

574

Brown Sugar

553

Paint It Black

480

Jumpin' Jack Flash

473

Ruby Tuesday

380

Honky Tonk Women

348

She's A Rainbow

313

Dancing In The Street

309

Beast Of Burden

309

Under My Thumb

307