Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Ulrich Schnauss

Ulrich Schnauss est né en 1977 à Kiel en Allemagne.
Très tôt inspiré par des groupes allant de My Bloody Valentine à Slowdive, de Tangerine Dream à Chapterhouse et par les sonorités breakbeat, il décide de migrer vers la capitale de l'electro : Berlin.
Schnauss commence derrière les machines sous le pseudonyme de View to the Future en 1995 puis opte pour Etheral 77 dès 1999 et publie plusieurs supports discographiques.
Le producteur intègre entre temps diverses formations avec entre autres la pop ambient de Police in Cars With Headphones.
Mais c'est en solo, avec une electronica mâtinée de percussions, qu'il retient l'attention du label berlinois CCO (City Center Office).
Il publie son premier effort à dominante techno, Far Away Trains Passing By, sous son vrai patronyme en 2001 pour la sortie européenne et en 2005 aux Etats-Unis.
Plus typé shoegaze, son deuxième album A Strangely Isolated Place sorti deux ans plus tard laisse planer les fantômes de Kevin Shields de My Bloody Valentine et Robin Guthrie de Cocteau Twins.
Après la sortie de ces deux albums, le producteur se voit sollicité pour travailler aux côtés d'une pléiade d'artistes et remixer des pistes pour le groupe de post-rock Port-Royal, les Britanniques de Mojave 3, Ariel, A Shoreline Dream, Asobi Seksu, Televise et consorts.
Sans oublier Longview auprès de qui il s'illustre au clavier et collabore avecRob McVey, leader du groupe,sur son troisième opus Goodbye.
Livré début 2007, l'album est publié le 25 juin en Europe sur Independiente Records et sur Domino (Animal Collective, Wild Beasts, Austra, etc.) aux Etats-Unis le 10 juillet.
Au même moment, Schnauss édite un EP intitulé Quicksand Memory incluant deux remixes de son mentor Robin Guthrie et un de Roy McVey.
L'été suivant, le Berlinois d'adoption dévoile le maxi Stars qui vient supporter sa tournée américaine courant juin-juillet.
Le morceau « NeverChanger » co-produit et co-écrit avec le groupe d'indie rock A Shoreline Dream sort sur l'EP homonyme.
Ulrich Schnauss en profite pour sillonner les routes du Texas avec la bande de Denver pour promouvoir cette dernière sortie et partager la scène avec elle le temps de leur morceau commun.
Une collaboration pérenne puisque le bidouilleur du son travaille sur trois nouveaux morceaux avec A Shoreline Dream à l'automne 2008 : « Hupermode », « Departure » et la version live de « NerverChanger » incluse sur l'album du groupe Recollections of Memory (10 février 2009).
Octobre 2009, les labels Independiente et Domino Records poursuivent Guns N'Roses en justice pour infraction de droits d'auteur.
Le combo de hard rock est accusé d'avoir plagié les compositions de Schnauss dans leur morceau « Riad 'n the Bedouins » figurant sur l'album Chinese Democracy.
Courant 2011-2012, Ulrich Shnauss continue les collaborations avec ses acolytes de A Shoreline Dream, mais aussi aux côtés de Jonas Munk, Mark Peters pour l'album Underrated Silence ou encore de James Clements alias ASC avant de dévoiler son quatrième album solo en février 2013 annonçant un tournant ambient : A Long Way to Fall.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Additional Ghosts

4