Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Weird Al Yankovic

Alfred Matthew Yankovic est né le 23 octobre 1959 à Lynwood (Californie).
Il débute son apprentissage musical par la pratique de la guitare et de l'accordéon, pour se focaliser ensuite sur le piano à bretelles, ses parents étant persuadés que cet instrument pouvait révolutionner le rock.
A défaut, Weird Al Yankovic se découvre une attirance pour la parodie, partageant le sens de l'humour d'artistes comme Spike Jones et Frank Zappa.
En 1979, Weird Al Yankovic réalise sa première parodie en pastichant le tube de The Knack« My Sharona » qui devient entre ses mains«My Bologna ».
Le titre reçoit l'assentiment du groupe et retient l'attention de Dr.
Demento qui offre à Weird Al Yankovic l'opportunité d'effectuer la première partie de ses spectacles.
C'est ensuite au tour de Queen de voir en 1980« Another One Bites the Dust » devenir«Another One Rides the Bus ».
Son premier véritable succès intervient en 1981 avec sa version de« I Love Rock 'n' Roll » de Joan Jett devenu« I Love Rocky Road ».
C'est finalement son détournement de« Beat It » de Michael Jackson qui lui vaut la gloire en 1984.
Devenu« Eat It », le tube fait l'objet dune vidéo où Weird Al Yankovic se grime en Michael Jackson obèse.
Appréciée de Michael Jackson en personne, le titre atteint la douzième place du Billboard.
L'album Weird Al Yankovic in 3-D est disque de platine et numéro dix-sept du Billboard.
Weird Al Yankovic peut alors mener sa carrière à sa guise, composant ses propres titres parodiques ou mettant en scène l'univers d'un artiste plutôt qu'une chanson particulière.
Musicalement, les pastiches de Weird Al Yankovic reçoivent au début l'aide de la production attentive de Rick Derringer.
Le mouvement grunge attire forcément son attention et Off the Deep End en 1992 règle leur compte à Nirvana et consorts.
D'autres stars de l'époque se voient aussi parodiées comme MC Hammer ou New Kids on the Block.
La compilation The T.V Album en 1995 fait un sort à la toute puissance de la télévision vue par le prisme de l'humour de Weird Al Yankovic.
Pour Bad Hair Day en 1996, vient le tour de Coolio ou The Presidents of the United States of America.
Sur chacun de ces albums, Weird Al Yankovic s'offre un plaisir supplémentaire avec un« Polka Medley » où il mélange des tubes du moment dans une version polka à l'accordéon.
Logiquement centré sur la culture de son pays, Weird Al Yankovic rencontre un succès moindre à l'international où la langue anglaise constitue parfois une barrière pour saisir la subtilité de son propos.
Seules les grandes stars et leur démesure peuvent permettre à Weird Al Yankovic de régaler la planète.
Lady Gaga et ses tenues excentriques est une candidate de choix que Weird Al Yankovic ne peut rater.« Born this Way » en 2011 devient« Perform this Way », accompagné d'un clip ou Weird Al Yankovic est grimé en une Lady Gaga plus vraie que nature.
Lady Gage n'est pas la seule à attirer l'attention du comique, Taylor Swift, Miley Cyrus, T.I et B.o.B ayant également droit à voir leurs titres habilement détournés sur Alpocalypse en juin 2011.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Word Crimes

217

White & Nerdy

102

Whatever You Like

5

Perform This Way

2