Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Pendragon

La formation anglaise de rock progressif Pendragon, baptisée à l'origine Zeus Pendragon, s'établit en 1978 en pleine tourmente punk.
A Londres, où la chasse aux dinosaures du rock est ouverte, les chanteurs et guitaristes Nick Barrett et Julian Baker s'entourent du bassiste Stan Cox et du batteur Nigel Harris.
La formule inspirée de Genesis et de Pink Floyd tourne quelques années dans l'ombre avant de faire son apparition au festival de Reading en 1983, puis sur disque avec l'EP vinyle Fligh High Fall Far (1984).
Pendragon, qui fait les premières parties de Marillion et se produit aux soirées du Marquee Club, sort son premier album The Jewel en 1985, suivi du live 9:15 (1986).
Julian Baker est parti et le claviériste Richard Carter est arrivé avec un nouveau bassiste, Peter Gee.
De nouveaux changements interviennent l'année suivante avec l'engagement de Clive Nolan aux claviers et Fudge Smith à la batterie.
Plusieurs EP's suivent dans la foulée, ainsi que l'album Kowtow en 1988, sans grand retour dans les médias.
En 1991, simultanément à la sortie du troisième album The World, Pendragon lance son propre label Toff Records sur lequel paraît la compilation d'archives The Rest of Pendragon (1984-1990), puis les futures réalisations : The Window of Life (1993), l'EP Fallen Dreams and Angels (1994), The Masquerade Overture (1996), Not of This World (2001) et Believe (2005).
Le groupe londonien, réputé pour ses prestations fleuve, sort également plusieurs albums live (The Very, Very Bootleg ; Utrecht...The Final Frontier ; Live in Krakow 1996 et Acoustically Challenged).
En 2008, c'est un Pendragon nouvelle formule qui publie l'album Pure, comprenant Nick Barrett, Peter Gee, Clive Nolan et Scott Higham.
La mise en place d'une nouvelle tournée aboutit au CD et DVD Concerto Maximo, enregistré le 13 octobre 2008 à Katowice (Pologne), paru en 2009.
Retourné en studio en octobre 2010, Pendragon revient en mars 2011 avec Passion, plus populaire que jamais.

all-rights-reserved

Morceaux populaires