Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Rainbow

Le guitar hero Ritchie Blackmore perd le contrôle de Deep Purple en 1974 avec les arrivées de David Coverdale et Mark Hugues qui modifient le style du groupe.
L'homme en noir est alors tenté d'enregistrer pour son propre compte et il entreprend de mettre en boîte quelques titres avec Ronnie James Dio (chant) et Gary Driscoll (batteur) du groupe Elf.
Finalement les enregistrements dérivent vers un véritable album avec deux autres membres de Elf, Micky Lee Soule (clavier) et Craig Gruber (basse).
Ritchie Blackmore's Raibow sort en 1975 et connaît d'emblée un bon succès en Angleterre (n° 11) et aux Etats-Unis (n° 30).
Cette première incarnation de Rainbow ne se produit pas sur scène et ne dure que le temps de l'album.
Rainbow s'oriente alors vers un heavy metal un rien progressif, où l'attirance de Ritchie blackmore et Ronnie James Dio pour les ambiances médiévales est flagrante.
Ritchie Blackmore comme à son habitude fait valser les musiciens, Cozy Powell (batterie), Jimmy Bain (basse), et Tony Carey (clavier) venant compléter la formation pour sa première tournée mondiale.
Les fans se pressent déjà pour retrouver Ritchie Blackmore sur scène, d'autant que le deuxième album Rising en 1976 est tout simplement excellent.
Long Live Rock 'n' Roll deux ans plus tard ne déçoit pas non plus les aficionados de heavy metal classique.
Les changements ne s'arrêtent pas là bien au contraire, Ronnie James Dio quitte le navire lorsque le versatile Ritchie Blackmore décide de s'orienter vers un hard rock plus commercial.
C'est alors Roger Glover (basse, production) et Graham Bonnet (chant) qui rejoignent Rainbow pour Down to Earth (1979) au son plus pop rock.
L'album plait surtout en Angleterre et en Allemagne, il n'est par contre guère apprécié du noyau dur des fans.
En 1980, Rainbow est la tête d'affiche du premier festival Monsters of Rock à Donnington Castle.
C'est aussi la dernière apparition de Cozy Powell et Graham Bonnet avec l'irascible Ritchie Blackmore.
Rainbow continue à s'enfoncer avec Difficult to Cure en 1981 dont le morceau titre est basé sur la Neuvième Symphonie de Beethoven.
Là encore le succès commercial masque mal le malaise des aficionados de Ritchie Blackmore,atterréspar son nouveau penchant d'un hard rock trop policé.
Plus cohérent, Straigh Between the Eyes en 1982 poursuit dans le hard FM et connaît un certain succès aux Etats-Unis.
Bent Out of Shape en 1983 voit encore se dégrader la qualité de Rainbow, tandis qu'inexplicablement le succès sourit toujours au groupe.
En avril 1984, Ritchie Blackmore accepte de reformer Deep Purple MK II et Rainbow est mis en sommeil.
La compilation Finyl Vinyl en 1986 mêle enregistrements live, raretés et titres inédits.
Le magicien de la six cordes réveille l'arc en ciel endormi en 1995 pour un Stranger in Us All des plus insipides.
La saga Rainbow est définitivement interrompue en 1997 par la formation de Blackmore's Night où Ritchie blackmore exprime à fond son inspiration médiévale.
Le décès de Ronnie James Dio en 2010 rend désormais impossible une reformation du Rainbow de la grande époque.
Subsistent les archives, telles Anthology 1975 - 1984 (2009) et le fameux Live in Munich 1977 (2006).

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Since You've Been Gone

324

Long Live Rock 'n' Roll [Rainbow]

146

Over The Rainbow (Intro) - Kill The King

78

Mistreated

75

Still I'm Sad

75

Medley: Man On The Silver Mountain - Blues - Starstruck

67