Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Jimmy Somerville

C'est en participant à la seconde édition du Band Aid que Jimmy Somerville (né le 22/06/1961 à Glasgow, en Écosse) débute sa carrière personnelle.
Son premier album personnel Read My Lips, paru en 1989, est entraîné vers les sommets des charts par le titre «You Make Me Feel», qui rappelle les plus belles heures de Bronski Beat et The Communards.
«Comment te dire adieu», enregistré en duo avec June-Miles Kington, sur lequel Jimmy Somerville récite phonétiquement les paroles de Françoise Hardy dans un français approximatif, se taille également un succès plus qu'estimable, surfant sur la mode du romantisme frenchy.
En dépit de l'efficacité de l'album, Read My Lips est cependant le dernier album de Jimmy Somerville pour les années à venir car le chanteur abandonne progressivement la scène pour se consacrer exclusivement à sa vie privée, ne revenant qu'en 1995 avec Dare to Love, un album plus « dance» que les précédentes compositions de l'artiste.
Sans jamais renouer avec le succès de l'époque de Bronski Beat, The Communards ou même de son premier album solo, Jimmy Somerville n'en continue pas moins de sortir des galettes avec régularité tout en multipliant les apparitions de prestige au cinéma, soit dans des caméos référentiels, soit dans de véritables rôles de composition.
Si l'essentiel de la production du chanteur est constituée de compilations, plusieurs albums originaux voient le jour: Manage the Damage, en 1999, Root Beer en 2000 et Home Again en 2004.
Un peu oublié à l'étranger, Jimmy Somerville n'en reste pas moins un artiste majeur en Grande-Bretagne, où le public ne le boude pas.
Par ailleurs, son activité associative et militante (d'Act Up à divers comités de soutien aux droits de l'homme) lui valent régulièrement d'être médiatisé.
Ambassadeur de la cause gay, il a contribué après David Bowie et Elton John à la banalisation de la communauté qui se cachait jusqu'alors dans l'ombre.
La voix toujours aussi cristalline qu'à ses débuts, le fringuant quinquagénaire s'est fendu d'un album de reprises acoustiques, Suddenly Last Summer (2009), avant d'effectuer six ans après son grand retour avec un opus dédié à l'âge d'or du disco.
Paru en mars 2015, Homage est précédé des extraits « Back to Me » et « Travesty ».

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Hurt So Good

18

You Make Me Feel

16

To Love Somebody

15

Don't Leave Me This Way

12

It Ain't Necessarily So

10

Some Wonder

9

Comment Te Dire Adieu

8

I Feel Love

7

You Make Me Feel

5

Smalltown Boy

5

Comment to dire adieu

5

So Cold The Night

4

Smalltown Boy

3