Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

The Cars

Dix ans environ avant les débuts officiels de The Cars, Benjamin Orzechowski, dit Orr (né le 8/9/1947), travaille à Cleveland, Ohio, en tant que musicien et producteur dans un des studios de la ville.
Il fait la connaissance d’un guitariste, Richard Ocasek (né le 23/3/1949 à Baltimore), avec qui ilforme le trio de folk rock Milkwood.
Soutenus par Greg Hawkes aux claviers, ils enregistrent et sortent sur le label Paramount l'album How's the Weather (1973).Tire le starterAprès d’autres expériences, c’est à Boston, que les musiciens se retrouvent.
Le groupe The Cars, constitué de Ric Ocasek (guitare, chant), Benjamin Orr (basse, chant), Greg Hawkes (claviers, chant), Elliot Easton (guitare) et David Robinson (batterie) est né.
Leur chanson «Just What I Needed» est remarquée par un DJ de la radio de Boston qui la passe en boucle à l’antenne et lance leur carrière.En routeEn 1978, signé par le label Elektra, le groupe travaille avec le producteur Roy Thomas Baker.
Une pin-up au volant d’une voiture de course orne la pochette de leur premier album éponyme, qui contient déjà quelques tubes dans la meilleure veine pop.
« My Best Friend's Girl » entre au top 40 aux USA et atteint même la troisième place des charts britanniques.Sur les chapeaux de rouesEn 1979, paraît l'album Candy-O, exploitant avec succès une recette plus ou moins identique : des clins d'œil appuyés et un son mêlant synthétiseurs new-wave et mélodies entêtantes.
Sur leur lancée, les Cars sortent un disque par an, sur le même label, avec le même producteur et des pochettes signées Alberto Vargas, à l’esthétique pop colorée, rappelant le monde de la publicité.
Puis, la tendance s’inverse, l'Europe semble peu à peu se lasser d’un groupe trop calibré, alors que le public américain le plébiscite.
En 1981, le single «Shake It Up » se place en quatrième position des hits parades.Hors pisteEn 1982, l’un des deux chanteurs, Ocasek, sort son premier album solo, Beatitude, qui démontre son rôle primordial au sein de the Cars.
Il est vite imité par Orr, puis par Hawkes, qui se lancent également dans leurs propres expériences en parallèle du groupe.Overdrive finalLe cinquième album de The Cars voit le jour en 1984, Heartbeat City.
Confié au producteur de AC/DC et Foreigner Robert John « Mutt » Lange, il renferme quatre nouveaux hits.
Par exemple, la chanson «Drive».
Jouée lors du Live Aid, utilisée comme clip vidéo de l’action humanitaire menée en Afrique, elle est l’un de leurs plus gros succès.Le clip de «Hello Again », est réalisé par l’artiste référence du pop art en personne, Andy Warhol.
Il leur fait remporter un MTV Award.
En 1986, Ocasek invite Steve Stevens et Tom Verlaine sur son deuxième album.En 1987, les Cars se retrouvent au complet en studio pour enregistrer Door to Door, mais des tensions internes amènent le groupe à se séparer l’année suivante.
Deux best-of sortent dans la foulée pour saluer une décennie de tubes.Dans le décorMais rappelons qu’à côté de cette réussite collective, chaque membre du groupe s’est s’illustré dans une carrière solo.
Les plus chanceux dans cette voie restent Ric Ocasek («Emotion in Motion» en 1986) et Benjamin Orr (avec le groupe Orr dans les années 1990).Ocasek s’est aussi et surtout illustré en tant que producteur pour Hole, Jonathan Richman, Bad Religion, Weezer et The Kills.Benjamin Orr meurt d’un cancer à Atlanta (Géorgie) le 3 octobre 2000.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Drive

1025

Sad Song

78

Drive

53