Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Incognito

Incognito est surtout l'incarnation de son fondateur Jean-Paul Maunick, né le 19 février 1957 à l'île Maurice.
Surnommé Bluey, Maunick écume les scènes anglaises avec le peu connu Light of the World,"groupe de funk anglais mineur.
Jean-Paul Maunick forme Incognito et sort Jazz Funk en 1981.
Probablement en avance le jazz funk de Incognito, ne rencontre pas d'échos dans les années 80, la new wave et ses différentes branches occupe bien le terrain.
Tout change avec la naissance du courant acid jazz, lorsque les DJ Gilles Peterson et Eddie Piller réhabilitent les merveilles du jazz psychédélique et les baptisent du nom d'acid jazz.
Gilles Peterson quitte finalement le label Acid Jazz, fondé par les deux hommes, et fonde Talkin Loud puis signe Incognito.
La période faste du groupe coïncide avec la présence de la chanteuse Jocelyn Brown, elle interprète «Always There» en 1991 sur Inside Life.
Le titre devient un tube fédérateur, le symbole de ce funk chic et soyeux qui est la marque d'Incognito.
1992 les voit récidiver avec une reprise de Stevie Wonder, «Don't You Worry 'Bout a Thing» présente surTribes Vibes + Scribes.
La vague acid jazz retombe et la plupart des artistes refluent avec elle.
Incognito reste actif avec de multiples changements de personnel et de vocalistes, ses albums continuent d'entretenir la flamme d'une musique dansante toujours enrichie d'influences jazz.
Life Stranger Than Fiction (2001), Adventures in Black Sunshine (2004) et Tales from the Beach (2008) sont des disques largement fréquentables.
Au bout de trente ans de carrière, Incognito reste en pleine forme et le prouve en 2010 avec Live in London: The 30th Anniversary Concert.
Cette troisième décennie se poursuit avec des albums toujours pleins de soul et de jazz, en particulier le brillant Amplified Soul sorti en 2014.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Always There

229

Don't You Worry 'Bout A Thing

189

When The Sun Comes Down

176

Listen to the music

123

Freedom To Love

74

Change

62

Lowdown

61

Can't Get You Out Of My Head

58

Everything Your Heart Desires

54

Silence Of My Mind

51

Get Into My Groove

39

I Come Alive

36

Sketches In The Dark

30