Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Friends

Si le nom de baptême de la bande n'a aucun rapport avec la série culte américaine, il puise néanmoins son origine dans l'un des albums favoris de Brian Wilson des Beach Boys intitulé Friends(1968).
Et naturellement, il est le reflet d'une formation de groupe animée par l'amitié.
Tout à commencé grâce à Samantha Urbani alias Sammy Urbanny, tête pensante du combo qui pendant des années conserve de nombreux enregistrements composés de boucles de batteries et autres pistes vocales dans son home studio.
Toutefois, l'Américaine n'en fait rien, bien trop tétanisée à l'idée de s'illustrer dans la musique en solo.
Elle décide alors de partager ses bricolages sonores à deux amis, Nikki Shapiro et Matthew Molnar, et s'envole à Berlin cet été-là (2010) pour les laisser s'imprégner de sa musique.
D'autres copains s'intéressent au projet, Lesley Hann, accompagnée de son acolyte Olivier Duncan, lesquels prennent leurs quartiers pendant un moment chez Urbani.En moins d'une semaine, démos à l'appui, le tandem donne naissance au son de Friends.
La formation est désormais complète et offre un quintette entre amis situé quelque part entre le post-punk revival, l'indie pop et l'alternative dance aux influences allant d'ESG à Tom Tom Club en passant par Blondie, et références plus contemporaines (Class Actress, Yeah Yeah Yeahs).
La bande rejoint très vite le top 50 des meilleurs groupes de l'année concocté par l'émérite magazine New Musical Express puis signe avec Lucky Number (Gotye, Sébastien Tellier, Keith, etc.).
Friends publie trois singles : l'incontournable «I'm His Girl» - tube de pop old school auclip emblématique de la fin des années 1980qui a caracolé à la 39ème place du top 50 2011 du magazine anglais -, «Friend Crush» (2011).
Et le 10 avril, le DJ Huw Stephens de BBC 1 radio honore son troisième single «Mind Control» du titre de «Hottest Record in the World» (l'enregistrement le plus chaud du monde).
En juin 2012 sort le premier album studio de Friends, Manifest!, co-produit par le label indépendant Fat Possum (The Black Keys, Andrew Bird, Yuck etc.).
Pour promouvoir cet opus, Urbani et ses camarades foulent les scènes d'une petite brochette de festivals européens au cours de l'été 2012 : Aya Festival (Oslo), Way Out West Festival (Göteborg), Dockville Festival (Hambourg), Flow Festival (Helsinki), Rock en Seine (Paris), pour ne citer que ceux-là.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

I'm His Girl (Jake Bullit Remix)

18

I'm His Girl

3