Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

Amélie

La Lilloise Amélie fait ses débuts en août 2005.
Sa première consécration est le concours de maquettes « Pure demo » organisé par la radio belge Pure FM, qu'elle remporte en janvier 2006.
Le premier EP From the Burning Tree to the Monster Mountain (Boxson) enregistré dans la foulée à Bordeaux par Jon Smith paraît en mars 2006.
Le titre « Forgotten Christmas Gift » fera le bonheur de plusieurs compilations, du magazine Abus Dangereux à Fnac Indétendances en 2007.
Il s'ensuit une tournée en premières parties de Sébastien Tellier, Anis ou Herman Düne.
Le premier album The Real Nature of the Fantastic Ice Cream Car réalisé par Thomas Mery (Purr) et Miguel Constantino sort en juillet 2007.
Une tournée avec Mickey Tout Seul (Mickael Furnon) précède le Prix ADAMI-Bruno Coquatrix attribué en 2009.
Le 25 mai 2009 sort le deuxième album Dina Dinah au titre inspiré par Herbjorg Wassmo (Le Livre de Dina) et Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles).
La presse spécialisée émet quelques comparaisons du côté de Björk ou Shannon Wright.
En 2010, Amélie participe à l'album The Parade du groupe Smooth et à deux autres du Lillois Louis Aguilar.
Le destin d'Amélie se poursuit avec la sortie d'un nouvel EP à l'instrumentation toujours aussi bariolée mais plus pop, Love Full of Hands, le 14 février 2011.
Love Full of Hands accueille les musiciens Eric Pifeteau (The Little Rabbits, batterie), Pierre Jacqmin (Vénus, basse) et Jean-Baptiste Petit (trompette, tuba).
Le très enjoué « Good Bye Quiet River » sert de nouvel hymne au Futuroscope.

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Soon A Shine Will Come

5

Here From The Start

3

When Boys Are in Love

1