Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Important Information


A compter du 1er janvier 2020, Radionomy migrera vers la plateforme Shoutcast. Cette évolution s’inscrit dans la volonté du groupe de proposer à tous les producteurs de radios digitales de nouveaux outils professionnels pour mieux répondre à leur attente.

Shoutcast est depuis longtemps le leader mondial de la radio numérique. Il fournit des statistiques détaillées, et aide ses utilisateurs à développer leur audience. Plus d’un millier de partenaires relaient les stations de Shoutcast sur leurs applications et appareils connectés.

Découvrez la solution Shoutcast.

The Maccabees

Si The Maccabees tire son nom d'un passage de la Bible, le groupe ne se revendique pas pour autant d'obédience religieuse.
C'est en 2003 qu'il se forme à l'initiative du chanteur Orlando Weeks et du batteur Robert Dylan Thomas, camarades de lycée.
Cette année-là, les deux amis qui écrivent des chansons ensemble recrutent le bassiste Rupert Jarvis et les frères guitaristes Hugo et Felix White.
Les musiciens originaires de Londres s'installent à Brighton où étudie Orlando Weeks avant de se consacrer au groupe l'année suivante.
En novembre 2005 sort le premier single « X-Ray » sur le label Promise Records, suivi six mois plus tard de « Latchmere » sur Fierce Panda.
Le groupe repéré par le DJ de la BBC Steve Lamacq est signé sur Fiction Records (division du label Polydor et de la major Universal) pour son premier album Colour It In, produit par Stephen Street et sorti en mai 2007, avec les singles « First Love » et « About Your Dress ».
Une tournée américaine et une autre anglaise sold out confortent la notoriété du groupe.
En signe de remerciements au DJ qui les a fait connaître, The Maccabees dévoile quelques titres en primeur de son deuxième album dans l'émission de Steve Lamacq en mai 2008.
Au sein du groupe, Sam Doyle remplace R.
D.
Thomas, parti en cure de désintoxication.
L'album Wall of Arms, produit par Markus Dravs, sort un an plus tard, accompagné des singles « Love You Better » et « Can You Give It ».
La presse plébiscite la pop mélodique et sautillante du quintette sur le point d'entamer une longue tournée entrecoupée de performances aux festivals de Reading et de Leeds.
En novembre, The Maccabees travaille avec Roots Manuva sur le remix du titre « No Kind Words » rebaptisé « Empty Vessels ».
Le troisième album de The Maccabees, Given to the Wild sort en janvier 2012.
Produit par Tim Goldsworthy (LCD Soundsystem), celui-ciconfirme le succès tant critique que public du groupe.
Classé numéro quatre à sa sortie, en partie grâce au titre « Pelican » (honoré d'un Ivor Novello Award) il bénéficie d'une nomination au Mercury Prize.
De retour en studio dès la fin d'année 2013, le groupe appuyé par un nouveau membre de la fratrie White (Will White, aux synthétiseurs et aux samples depuis 2010), ne livre son quatrième album Marks To Prove It qu'en juillet 2015.
Précédé d'un titre du même nom, il délivre en autre extrait « Something Like Happiness ».

all-rights-reserved

Morceaux populaires

Went Away

33

Love You Better

30

Ayla

30

Feel To Follow

7

Pelican

6