Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

close

Robben Ford

Né le 16 décembre 1951 à Woodlake (Californie), Robben Lee Ford apprend la guitare à l'âge de 13 ans, aidé par son père lui-même musicien.
L'adolescent, fan de Mike Bloomfield (The Paul Butterfield Blues Band), déménage à San Francisco où il forme The Charles Ford Blues Band en hommage à son père.
Après un engagement auprès de Charles Musselwhite, il reforme son groupe et enregistre pour le label Arhoolie en 1972.
Remarqué pour son agilité à la six-cordes, Robben Ford accompagne successivement Jimmy Whitherspoon, le Tom Scott L.A.
Express, George Harrison et Joni Mitchell.
En 1977, il lance le groupe de jazz rock Yellowjackets au sein duquel il reste jusqu'en 1983.
A partir de 1976 et de l'album Schizophonic, Robben Ford démarre une carrière sous son nom, poursuivie avec le live Discovering the Blues (1978) et The Inside Story (1979), puis participe à de nombreuses séances en studio.
En 1986, il a le privilège de tourner avec Miles Davis, entre deux séances avec Sadao Watanabe.
En 1988, Robben Ford reprend son activité solo de plus belle avec un album homonyme et Talk To Your Daughter (où il reprend des classiques du blues), suivis de Words and Music et Robben Ford & the Blue Line (1992), premier disque avec son nouveau groupe.
En 1995, l'album Handful of Blues composé en majorité de titres originaux pour le label Blue Thumb, est un grand succès critique et public.
Le grand public adopte le guitariste qui poursuit avec Tiger Walk en 1997, le live The Authorized Bootleg en 1998 et Supernatural en 1999.
En 2001, il mobilise son groupe pour un album hommage à The Paul Butterfield Blues Band, puis enregistre le superbe Blue Moon (2002) pour le label de jazz Concord, et Keep on Running (2003).
En 2006 sort City Life, suivi du live Soul On Ten en 2009.
En avril 2010, Robben Ford s'associe à Michael Landau, Jimmy Haslip et Gary Novak pour l'étonnant Renegade Creation.
En février 2013, Robben Ford revient avec un nouvel album.
Bringing It Back Home voit les collaborations du claviériste Larry Goldings, du batteur Havey Mason,du bassiste David Piltch et du tromboniste Steve Baxter.
Robben Ford enregistre en une journée dans le studio Soul Kitchen à Nashville (Tennessee) le bien nommé A Day in Nashville.
Pour ce projet atypique - plus personne n'enregistre un album aussi rapidement - il s'entoure d'Audley Freed (guitare), Ricky Peterson (clavier), Brian Allen (basse), Wes Little (batterie) et Barry Green (trombone).
Le disque sort le 11 février 2014 aux Etats-Unis.
Robben Forf prend plus de temps pour peaufiner Into the Sun en 2015 où Sonny Landreth, Keb' Mo', Warren Haynes, Robert Randolph et la chanteuse ZZ Ward viennent partager ce moment de blues avec lui.

all-rights-reserved

Morceaux populaires