Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Omar

Omar

La musique en héritageOmar Lye Fook est né le 14 octobre 1968, à Canterbury dans le comté du Kent en Angleterre. Il est le fils du bassiste et batteur jamaïcain Byron Lee, qui a accompagné Bob Marley, Sam Cook, Johnny Nash ou Ray Charles, et qui a fondé le label Kongo Records dans les années 1980. Aux premières loges pour découvrir les sons explosifs du reggae, du ska, de la soca et du jazz, Omar débute très jeune sa carrière de musicien en tant que percussionniste dans un big-band, bien qu’il sache aussi jouer de la trompette etdu piano. Il en conservera un amour des arrangements sophistiqués et des harmonies jazzy.C'est en 1990 qu'Omar publie There's Nothing Like This, sur le label de son père. L’album est un succès instantané. Sa voix de velours et les rythmes d'influence latine qu’il privilégie, transforme même rapidement le titre éponyme en nouveau classique soul. Le jeune multi-instrumentiste n’est âgé que de 22 ans, mais il a déjà gagné le respect d'un public connaisseur et de professionnels exigeants.Ambition pour le plaisirSon deuxième album Music, sort en 1992 et l'impose comme instrumentiste. Les percussions et le clavier Fender-Rhodes, tiennent une place de choix dans ces compositions riches et originales. Tout au long de l’album, un seul message : le plaisir de jouer passe avant toute notion de compromis. Mais le succès commercial ne récompense pas son ambition. Pour Talkin' Loud, son label, cet échec est dû aux arrangements trop complexes. Il change donc de label et, chez RCA, publie l’album For Pleasure en 1994. Pour le plaisir donc, Omar s’offre le luxe d’inviter Stevie Wonder (qui a avoué vouloir travailler avec lui depuis la sortie de son premier album), Leon Ware, arrangeur de Marvin Gaye, et Lamont Dozier.Musiques urbainesEn 1997, sort This Is Not A Love Song, album révélant une force d'interprétation nouvelle. L’accueil est plus favorable car les succès d'Erykah Badu, Maxwell, D’Angelo et consorts, jeunes chouchous de la vague Neo-Soul et R&B, redonnent à Omar la place de précurseur qu’il mérite. Toujours aussi allergique aux méthodes de l’industrie du disque, alors qu’il a le vent en poupe, il s'absente trois ans avant d'offrir Best by Far en 2000, album plus urbain, ou du moins plus ancré dans son temps. Ses influences y sont diverses, jazz, funk, R&B, soul, disco, rythmes latins, on ne sait plus vraiment où ni comment classer Omar. La presse tranche et le couronne «prince de la Nu-soul anglaise».Omar ne publie le successeur de Best By Far qu’en 2006. Son sixième album, Sing (If You Want It), contient la chanson «Feeling You» un duo que lui a spécialement écrit son idole, Stevie Wonder, devenu entre-temps admirateur à son tour. D’autres duos et collaborations avec Angie Stone, Common, Estelle, prouvent s’il le fallait encore à quel point Omar a marqué la soul urbaine actuelle.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Omar now

Hot tracks

Omar - There's Nothing Like This

There's Nothing Like This

21

Kele Le Roc - Omar - Come On

Come On

19

Angie Stone - Omar - Stylin'

Stylin'

14

Omar - Stop Messing Around

Stop Messing Around

10

Omar - There's Nothing Like This (Remix)

There's Nothing Like This (Remix)

10

Omar - I Don't Mind The Waiting

I Don't Mind The Waiting

9

Omar - It's So

It's So

8

Omar - I'm In Love

I'm In Love

7

Miguel Migs - Omar - We Can Make It

We Can Make It

5

Guru - Omar - The Jazz Style

The Jazz Style

5

Omar - Meaning Of Life

Meaning Of Life

4

Omar - You And Me

You And Me

4

Omar - Serious Style

Serious Style

4