Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Pere Ubu

Pere Ubu

Formé sur les cendres de Rocket From The Tombs par le chanteur David Thomas et le guitariste Peter Laughner, Pere Ubu tire son nom d'un célèbre personnage créé par l'écrivain français Alfred Jarry dans la pièce Ubu roi (1894). Renforcé par Tom Herman (guitare), Tim Wright (basse), Allen Ravenstine (claviers) et Scott Krauss (batterie), Pere Ubu émerge de la scène rock de Cleveland (Ohio) par l'originalité de sa musique qui marie le blues et le rock garage (proto-punk) à des rythmes destructurés et le chant démoniaque de son leader.Autant influencé par Captain Beefheart que le MC5 et The Velvet Underground, Pere Ubu assourdit les nuits du Pirate's Cove, un club de Cleveland, avant d'enregistrer son premier simple « 30 Seconds Over Tokyo » (Hearthan Records) en 1975. Envoyée à l'usine de pressage, la bande est retournée au groupe en raison des « bruits de fond » gênant l'écoute et pourtant volontaires ! Sorti sur Hearpen, le second simple « Final Solution » (1976) s'accompagne de gigs au Max's Kansas City de New York. Fin 1976 a lieu un premier remaniement avec le départ d'Allen Ravenstine, remplacé brièvement par Dave Taylor tandis que Tim Wright cède sa place à Tony Maimone et Peter Laughner, accro à l'alcool et aux drogues, part avant de mourir en 1977.Début 1978 sort le premier et influent album The Modern Dance sur Blank Records, tout nouveau label créé par Cliff Burnstein sur les conseils de David Thomas. Malgré un échec commercial, son impact est considérable sur les nouveaux groupes issus des courants punk et new wave. Dans la foulée paraissent Dub Housing et New Picnic Time (1979), considérés comme les meilleurs albums de la première période de Pere Ubu qui se déchire...pour mieux se reformer quelques mois plus tard avec l'ex-Red Krayola Mayo Thompson. En 1980 sort The Art of Walking suivi du live 390° of Simulated Stereo (1981) et de Song of the Bailing Man (1982) sur lequel le batteur Scott Krauss est remplacé par Anton Fier (The Feelies, Loung Lizards).David Thomas qui entame une carrière parallèle avec le groupe The Pedestrians impose à Pere Ubu une période de silence comblée par le groupe de Tony Maimone et Scott Krauss, Home & Garden. Après une nouvelle expérience avec The Wooden Birds, le leader réactive Pere Ubu avec Ravenstine, Maimone, Krauss, Jim Jones (guitare) et Chris Cutler (batterie) pour l'excellent The Tenement Year en 1988, suivi de Cloudland (1989) qui voit Eric Drew Feldman remplacer Ravenstine. Devenu un groupe culte du rock alternatif américain, Pere Ubu continue d'enregistrer des albums entre rock et folie, sortis de l'imagination débridée de David Thomas dont l'influence sur Frank Black et ses Pixies n'est plus à démontrer. Story of My Life (1993) est suivi de Ray Gun Suitcase (1995) et du coffret Datapanik in Year Zero (1996) résumant les travaux du groupe. En 1998, l'album Pennsylvania marque le retour de Tom Herman avec de nouveaux membres.Toujours actif dans les années 2000, Pere Ubu revient en studio après deux albums live (Apocalypse Now et The Shape of Things) et erngistre St. Arkansas (2002), suivi de Why I Hate Women (2006) avec le guitariste Keith Moliné (et Rodolphe Burger sur un titre), remixé la même année (Why I Remix Women). Le décès du guitariste Jim Jones le 18 février 2008 interrompt la carrière du groupe. David Thomas monte la pièce Ubu roi à Londres avec Sarah Jane Morris (la comédie musicale Long Live Pere Ubu! sort en 2010) et revient à son groupe ; Lady from Shanghai, accompagné début 2013 du livre Chinese Whispers: The Making of Lady from Shanghai marque le trente-cinquième anniversaire du premier album de Pere Ubu.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Pere Ubu now

Albums

Hot tracks