Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Sergent Garcia

Sergent Garcia

Né en 1964, il se nomme vraiment Garcia et se prénomme Bruno, et s'est d'abord illustré dans les années 1980 en tant que guitariste du groupe de punk français, humoristique et revendicateur, Ludwig Von 88, mais aussi en tant que DJ dans des sound systems, où il a exprimé sa passion pour le reggae et les musiques latines. En parallèle, il sort également en 1988 Titi et Nobru, album mêlant hip-hop et rock avec sa compagne d'alors et choriste de Bérurier Noir.En 1996, il officialise un nouveau projet. Le titre «Salsamania» figure sur Tchatche Attack, une compilation de ragga, alors qu'il réalise et produit seul Viva el Sergento, album qui sort un an plus tard. Entouré de son nouveau groupe, Los Locos del Barrio, Bruno Garcia, devenu Sergent Garcia, se produit à Paris dans le cadre du Latin Music Festival. Le concert et la tournée suivante révèlent le groupe: des Trans Musicales de Rennes, à Madrid et à Barcelone, son cocktail de reggae, de rock, de salsa et de raggamuffin emporte l'adhésion du public.En 1999, l'album Un Poquito Quema'o, comportant des morceaux réorchestrés de Viva el Sergento, permet au groupe de partir en tournée mondiale, jusqu'aux États-Unis où Sergent Garcia se produit lors d'un festival latino en Louisiane. Garcia souhaite davantage abolir les frontières musicales: il le prouve avec le bien nommé Sin Fronteras (2001), réalisé par Renaud Letang (ingénieur du son du Radio Bemba Sound System de Manu Chao), sur lequel on entend Amadou et Maryam le temps d'un duo.Puis c'est à Kingston, en Jamaïque, et à Santiago de Cuba que Garcia part s'inspirer. Avec l'aide de Tyrone Downie, claviériste de Bob Marley passé producteur, son «salsamuffin» et ses rythmes caribéens signent un beau retour sur La Semilla Escondida (2003). Influencé par les métropoles traversées au cours de ses tournées, Sergent Garcia ajoute ensuite une touche urbaine à ses compositions. Il incorpore cette fois-ci hip-hop et cumbia (musique et danse colombiennes privilégiant les percussions) dans son album Mascaras, sorti en 2006, produit par Roy Hernández.La Colombie devient même l'inspiration principale de Una y Otra Vez, l'album suivant paru en 2011, produit par Sidestepper et enregistré sur place avec l'aide de musiciens du cru. Il en est de même pour son successeur francophone Contre Vents et Marées (2015), enregistré entre l'Espagne, Cuba et la Colombie, mariant reggae, salsa, rock et raggamuffin.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Sergent Garcia now

Hot tracks

Sergent Garcia - Revolucion

Revolucion

27

Sergent Garcia - Long Time

Long Time

25

Sergent Garcia - Mi Ultima Voluntad

Mi Ultima Voluntad

24

Sergent Garcia - Rompre La Condena

Rompre La Condena

16

Sergent Garcia - Dulce Con Chile

Dulce Con Chile

7