Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
SBTRKT

SBTRKT

Aaron Jerome naît au Kenya mais grandit dans le Cabridgshire, près de Londres. Très tôt, son principal loisir consiste à écouter de la musique. Tricky, Radiohead, A Tribe Called Quest, Stevie Wonder, Michael Jackson, The Police ou encore Led Zeppelin : ses goûts éclectiques laissent présager du meilleur. Également mélomanes, ses parents l'encouragent à apprendre le piano et la batterie. Alors qu'il suit des cours de musicologie à la Westminster University, Aaron Jerome se trouve un emploi chez un disquaire londonien. Parallèlement, il fait ses débuts de DJ au sein du célèbre club « Plastic People », antre de l'underground de l'est londonien. Il se fait rapidement un nom derrière les platines, tandis qu'il s'essaye avec succès à des remixes de chansons de M.I.A, Radiohead, Erykah Badu, Basement Jaxx, Mark Ronson ou encore Underworld. Ses qualités d'arrangeurs pointilleux lui valent moult encouragements de la part du public et de nombreux artistes, séduit par sa personnalité discrète mais affirmée. En 2008, il sort un premier album (sous son vrai nom), Time to Rearrange (K7 Records) L'électro s'y enrichit de soul, d'abstract hip-hop et de jazz, portée par des chanteurs comme Kathrin deBoer de Belleruche ou la Sud-Africaine Simphiwe Dana. Les plus grands DJS, dont DJ Vadim qui lui offre un remixe du morceau « Way of Life », s'attardent sur le talent du jeune homme. Quelques mois plus tard, Aaron Jerome décide de prendre un pseudonyme, SBTRKT (prononcer seub-tract) afin de préserver son anonymat : « je ne souhaite pas parler de moi en tant que personne, je préfère laisser la musique parler pour moi. » Pour entériner ce désir d'anonymat, il utilise un moyen déjà testé par Daft Punk : le masque. Chez Aaron Jerome, ce sera des masques tribaux. Le premier lui sera dessiné par le designer londonien A Hidden Place. Après avoir publié deux maxis en 20A0 (Step in Shadows et 2020), il travaille d'arrache-pied pendant des mois à ce qui devient son second album, mais qu'il présente comme un premier album sous le nom de SBTRKT. Mué par un souci de cohérence et de perfectionnisme, l'album compte des collaborations de Yukimi Nagano (la chanteuse de Little Dragon), de Sampha ou de Jessie Ware, SBTRKT est un bijou électro d'obédience dubstep. Il fait grand bruit en Angleterre, mais reçoit également un excellent accueil critique en France.SBTRKT fait de nouveau parler de lui courant 2014 avec la sérié d'EP Transitions I, II et III. Ceux-ci sont le prélude à l'album Wonder Where We Land où figurent les voix fidèles de Jessie Ware et Sampha.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing SBTRKT now

Hot tracks

Ezra Koenig - SBTRKT - New Dorp. New York

New Dorp. New York

42

Roses Gabor - SBTRKT - Pharaohs

Pharaohs

11

SBTRKT - Never Never

Never Never

6

Sampha - SBTRKT - Temporary View

Temporary View

4

Sampha - SBTRKT - Hold On

Hold On

2

Roses Gabor - Sbtrkt - Pharaohs

Pharaohs

2