Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Jamil

Jamil

Rêve de scèneJamil Azzaoui est né le 17 mai 1961 à Montréal d’une mère auvergnate et d’un père marocain, puis a vécu en Egypte, en France et au Maroc, avant de revenir vers sa ville natale. Cet amateur de musique et de bons mots caresse le rêve de se distinguer un jour seul en scène. Mais malgré sa bonne volonté, ses premières prestations sont des échecs (la faute au trac sans doute) qu’il digère mal. C’est alors en qualité d’animateur radio qu’il met le doigt dans l’engrenage musical en travaillant pour CIBL puis à Radio Centre-Ville à Montréal, dans la première moitié des années 1980. En 1985, il épouse la chanteuse Catherine Karnas et décide de prendre la carrière de sa femme en main en devenant son agent.Coup de blues et nouvelle donneUne reconversion réussie, puisque progressivement, il s’occupe de la carrière de nombreux autres artistes (Dan Bigras, Garou, Francis Cabrel et Marc Lavoine lors de leurs tournées au Québec, puis Isabelle Boulay et Lara Fabian). Mais alors que son statut de directeur artistique renommé pourrait lui suffire, il pense toujours à monter lui aussi sur les planches.Il reprend la guitare, la composition et le chant, en groupe. Tout d’abord dans une veine trip-hop, au sein des Deep Blue, puis en réinterprétant des standards du blues dans le groupe The Blues Ben. Sa voix rauque, son ton décalé, semblent enfin mis en valeur dans ce nouveau répertoire: c’est décidé, il se lance en solo. Ainsi, c’est lui qui se cache derrière le pseudonyme de Pépé Inc., apparu dans le circuit en 1997. Peu à peu, Jamil prend confiance et conscience qu’il a une carte à jouer.Succès entierAprès avoir mené à bien le projet de création d’une salle de concert à Montréal en 2000 (Le Petit Medley), le touche-à-tout persiste et signe, cette fois de son vrai nom, l’album Pitié Pour Les Femmes en 2004. Le succès du disque et du spectacle d’«humour et chansons» récompense enfin la patience de son interprète. Son humour sans langue de bois («Les moitiés»), ses satires mordantes («Quand on est vieux») et ses moqueries machistes («Pitié pour les femmes») déguisent mal la véritable tendresse de ce clown poétique à l’irrésistible bouille d’enfant. Mais alors que le deuxième album de Jamil dans le même registre (Pitié Pour Les Bums! en 2005) séduit une nouvelle fois au Québec, il faut attendre 2006 pour que son succès démarre en France. En 2008, ses apparitions sur des plateaux de télévisions française et au Théâtre de Dix-Heures à Paris font enfin parler de lui, alors que Jamil prépare en fait la sortie de son troisième album pour le Québec, intitulé Je Dure... Très Très Dur… .Même après quelques ennuis de santé, qui lui ont valu un repos forcé, Jamil devrait présenter ses nouvelles chansons sur scène, comme il se doit et avecune gouaille de rigueur, en commençant par une série de concerts en mars 2009 à domicile, sur la scène du Petit Medley qu’il a créé, au bonheur de ses admirateurs qui ne l’attendent pasà moitié, c’est sûr.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Jamil now

Hot tracks