Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Jo Privat

Jo Privat

Jo Privat est né le 15 avril 1919 à Ménilmontant, ce quartier populaire et pittoresque que les parisiens nomment affectueusement Ménilmuche à cette époque. Enfant de l'entre-deux-guerres et véritable titi parisien, Jo Privat se met à l'accordéon et devient un des piliers du Balajo à partir de 1936. Ce célèbre dancing de la Rue de Lappe près de la Bastille, devient avec sa présence l'un des temples du musette en France. Surnommé « Le Gitan blanc », Jo Privat est fortement influencé par les rythmes tziganes et manouches. Une autre de ses inspirations, surtout après la Libération, mène au jazz américain et plus particulièrement au swing. Au Balajo, Jo Privat aime s'entourer de guitaristes manouches et en particulier de Django Reinhardt à qui il voue une profonde admiration. Au cours de sa longue carrière, Jo Privat compose environ cinq cent titres mais reste plus un homme de scène que de studio. En 1985, ilest fait Chevalier des Arts et des Lettres dans l'enceinte même de son cher Balajo. En 1986 à 67 ans, il abandonne son repaire pour goûter aux joies de la retraite. Jo Privat décède le 3 avril 1996 à son domicile de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) des suites d'un cancer. Enterré au cimetière du Père Lachaise, Jo Privat est protégé pour l'éternité par l'inscription « Ci-gît un dur à cuire ». Si aucun de ses disques n'a laissé de trace indélébile, la compilation Le Gitan Blanc : L'Accordéoniste de Paris 1945 - 1958 sortie en 2014 par Fremeaux & Associés permet de le retrouver au sommet de son art.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

jazz swing manouche radio

jazz swing manouche radio

Hot tracks