Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Parliament

Parliament

Inspiré par les grandes formations de jazz et de soul, George Clinton aura rassemblé autour de lui un collectif d'une cinquantaine de musiciens avec lesquels il va enregistrer dans les années 70 sous les noms de Funkadelic et de Parliament.D'abord conçu dès 1955 comme un quintet vocal, s'inspirant des groupes de doo wop tel que Frankie Lymon and the Teenagers, Parliament va évoluer au fil des ans et des modes pour devenir à partir de 1967 l'une des principales forces du nouveau funk psychédélique influencée par James Brown et Sly and the Family Stone.A la pointe d'un courant afro centriste libertaire, George Clinton va faire de Parliament une expérience musicale et spirituelle d'une grande originalité. Signé sur le label Casablanca, le groupe donne ainsi libre cours à une démesure sonore, verbale et vestimentaire qui sous des aspects futuristes et burlesques cache une portée politique radicale.En 1974, Up For The Down Stroke, Chocolate City et P Funk (Wants To Get Funked Up) sont les premières pierres d'un temple voué à la danse, au sexe et à la contemplation cosmique. Parmi les nombreux musiciens qui défileront dans le collectif, on retrouvera les anciens musiciens de James Brown, Bootsy Collins, Maceo Parker et Fred Wesley.En 1976, les albums Mothership Connection et The Clones of Doctor Funkenstein constituent dans l'abondante discographie du groupe les deux volets d'un manifeste où se telescopent funk, science fiction et psychédélisme.En 1977 paraît le premier enregistrement public et explosif de la formation, témoignage d'une tournée exubérante sous l'étiquette P-Funk (Parliament Live: P-Funk Earth Tour).Après un dernier coup d'éclat en 1980 avec Agony of Defeet, Clinton décide de dissoudre le groupe pour se consacrer à ses projets solo.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Parliament now

Albums

Hot tracks