Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Les Shades

Les Shades

Sur les cinq membres des Shades, trois d'entre eux se sont connus au collège. Fin 2004, Benjamin Kerber (chant, guitare) et Victor Tamburini (basse) commencent à jouer de la musique ensemble, avant de se lier d'amitié à un camarade de lycée qui pratique la batterie, Harry Allouche. Tous trois, ils emportent leurs influences très sixties (The Beatles) mais aussi The Strokes ou Franz Ferdinand, en studio de répétition... Puis le trio enrôle Etienne Kerber, le frère de Benjamin, à la seconde guitare... Après quelques concerts à Paris et à Rouen, Hugo Pomarat, un claviériste, les rejoint en octobre 2005. Les Shades sont au complet.Cinq garçons dans le blanc...Les Shades font mouche. Avec efficacité (un garage rock de puriste et des textes étonnamment matures pour leur âge) et style (ils s'habillent tout en blanc lors de leurs concerts), le groupe s'attire les faveurs d'une scène de «bébés rockeurs», composée des Naast, des Plastiscines ou des BB Brunes, très appréciée par le magazine Rock & Folk et de son mentor Philippe Manoeuvre.C'est ainsi qu'ils participent aux soirées rock de la mythique salle du Gibus à Paris, les Rock'n'Roll Friday. Là, ils sont remarqués par Bertrand Burgalat (ex membre d'AS Dragon et producteur infatigable exerçant sur son label Tricatel) et Yarol Poupaud, musicien et producteur réputé. Les Shades se retrouvent ainsi en 2006 sur la compilation Paris Calling (référence au London Calling de The Clash). Leur carrière est lancée, Bertrand Burgalat est définitivement convaincu et les signe sur Tricatel.En 2007 et 2008, les premiers singles du groupe («Le Prix à payer», «Orage mécanique») cartonnent chez les jeunes et moins jeunes. Et Les Shades de sortir leur premier album très attendu le 10 mars 2008, baptisé Le Meurtre de Vénus. Le disque est très bien accueilli par la critique et par toute une génération de lycéens qui se jette dessus. La carrière des cinq jeunes hommes en blanc est officiellement lancée.Pour leur deuxième album 5/5, le groupe fait appel à l'ingénieur du son Frank Redlich, producteur du premier opus des Plastiscines. Enregistré dans le tout nouveau studio de Tricatel à Saint-Bertrand de Comminges, dans les Pyrénées, le disque est mis en avant par le single «Á l'horizon». En août 2011, conjointement à la sortie du titre « La Nouvelle école », paraît l'EP Contre La Montre. En avril 2013, Les Shades reviennent avec un troisième album produit avec Mario Ricci au Studio Alien de St-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Publié sur leur propre label Mélodies Mentales, Les Herbes Amères dévoile un premier extrait avec le titre « Hors de moi ».

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Les Shades now

Albums

Hot tracks