Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Second Sex

Second Sex

Jeune groupe parisien, Second Sex tire son nom du célèbre ouvrage de Simone de Beauvoir (Le Deuxième sexe - 1949), manifeste du mouvement féministe. Un choix des plus curieux pour un quatuor de collégiens dont l'activité principale consiste à déchiffrer les accords des groupes les plus sauvages du rock'n'roll.Réunis en décembre 2004 par un intérêt commun pour les groupes du garage rock américain (The Seeds, Standells), The Stooges et la dernière vague qui a apporté The Strokes et The White Stripes, les jeunes pousses de Second Sex figurent parmi les plus virulents acteurs de la scène rock parisienne qui prend son essor au milieu des années 2000.Tim (guitare, chant), Arthur (guitare), Vince (basse) et Sacha (batterie) dont la moyenne d'âge frôle les seize ans commencent par se produire au Bar 3 devant une assistance bigarrée avant de passer à l'étape suivante qui les mène au légendaire Gibus Club lors des soirées Rock'n'Roll Friday organisées par le mensuel Rock & Folk, en compagnie des Naast, Plastiscines et BB Brunes. Le nom de Second Sex attire déjà la presse et les chaînes de TV promptes à s'étonner de la précocité des musiciens qui inspirent le sobriquet de « bébés rockers », toute suffisance comprise.Peu importe pour le groupe qui garde la tête froide et se concentre sur les études plutôt que de s'embarquer dans un contrat avec une major, assorti d'un disque préparé à la va-vite. Second Sex préfère composer, répéter, jouer et attendre que son répertoire soit assez mûr pour l'offrir à un public de plus en plus fidèle et nombreux. Il s'écoule ainsi trois ans avant que le groupe ne se décide à signer avec le label Because, alors que les groupes amis ou concurrents ont déjà grillé leurs premières cartouches, descendues en flèche par les mêmes médias.C'est finalement en Suède, loin des rumeurs et projecteurs qu'est enregistré ce premier album sous la houlette de Pelle Gunnerfeldt, metteur en son du groupe The Hives. Guetté au tournant, Petite Mortparaît en novembre 2008 alors que la vague semble retombée. Les seize titres à l'interprétation bilingue dévoilent leurs obsessions pour le sexe adolescent et le sens du danger permanent prévalant à cet âge, avec « We Lost Control » en single éclaireur. Il démontre ainsi que ceux qui furent raillés pourraient créer la surprise et susciter la flamme dans le petit monde du rock'n'roll français.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing Second Sex now

Albums

Hot tracks