Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
The Misfits

The Misfits

Le postulat de départ des Misfits est un mélange entre le rock, le punk et l'imagerie liée aux films d'horreur. Ce « horror-punk » assez fun a réuni les membres du groupe en 1977, en plein apogée punk. C'est dans le New Jersey (États-Unis) que le groupe se forme sous l'égide du chanteur Glenn Danzig et du bassiste Jerry Caiafa (Jerry Only sur scène) dans la petite ville de Lodi. Leur nom provient du dernier film homonyme de Marilyn Monroe (Les Désaxés en VF). Manny, le batteur, rejoint vite le duo et les Misfits sortent alors un premier single sans guitares, « Cough Cool », via leur propre label Blank Records (rebaptisé plus tard Plan 9). Manny est finalement vite remplacé par « Mr. Jim » Catania et le guitariste Frank « Franché Coma » LiCata. Ensemble, ils sortent un EP en 1978 intitulé Bullet, avec en guise de pochette un dessin du président John F. Kennedy dans sa voiture lors de l'attentat qui lui couta la vie. Les titres des Misfits, à la base assemblés pour déboucher un album long format (intitulé Static Age), seront refusés par les maisons de disques. Ceux-ci sortiront finalement via une compilation en 1985, baptisée Legacy of Brutality. À cette période, les Misfits commencent à jouer au CBGB's de New York et parviennent à fédérer un public d'aficionados. Le groupe recrute le guitariste de Whorelords, Bobby Steele et le batteur Joey Image. La bande enregistre ensuite un EP, Horror Business, avant de sortir Night of the Living Dead en 1979. En 1981, Arthur Googy remplace le précédent batteur et devient membre du groupe à part entière. The Misfits livre plusieurs singles pour Halloween, sous le nom homonyme. Walk Among Us, une collection de nouveaux titres, sort à la fin de l'année 1981. Des différends relatifs à l'argent causeront le départ d'Arthur Googy de la formation en 1982. Le live Evilive sort finalement à la fin 1982. Sur cet album apparaît Henry Rollins, de Black Flag. C'est en 1983 que The Misfits enregistre un album aux titres plus brutaux, intitulé Earth A.D. Dans ce même temps, le chanteur Glenn Danzig se livre à d'autres activités musicales parallèles comme Samhain avec Eerie Von puis Danzig, qui acquiert une bien plus grande notoriété. Glenn Danzig dissout d'ailleurs les Misfits en 1983 afin de se consacrer à Danzig. Plusieurs compilations des Misfits sortent alors à partir de 1985. Certains titres, comme « Last Caress » et plus tard « Attitude » seront par ailleurs repris respectivement par des groupes comme Metallica ou Guns N'Roses. Le début des années 1990 voit les Misfits solidifier leur notoriété alors que le groupe n'existe plus. C'est finalement en 1996 que les Misfits se reforment à l'initiative de Jerry Only qui recrute Michale Graves au chant, en remplacement de Glenn Danzig, et Dr. Chud à la batterie. L'album American Psycho sort alors en 1997 via le label Geffen Records, tout comme Static Age. Deux ans plus tard, il est suivi de Famous Monsters. Ces deux disques connaissent un joli succès, et c'est en 2001 que le groupe livre une collection de raretés intitulée Cuts from the Crypt. Un album de reprises, Project 1950, suit en 2003. Fiend Club Lounge, une compilation des classiques du groupe, sort elle en 2005, avec des versions réorchestrées. À cette période, les Misfits souffrent quelque peu d'une image floue : entre grandiloquence punk et groupe à la frontière de la parodie, la bande ne sait plus trop où donner de la tête. Durant les années 2000, le groupe avec comme line up Jerry Only au chant et à la basse, Dez Cadena à la guitare et Marky Ramone (jusqu'en 2010, remplacé ensuite par Eric « Goat » Arce) à la batterie, continue de tourner en sortant un album, The Devil's Rain en 2011 et quelques compilations de ses titres, live pour la plupart, comme Dead Alive! en 2013.

all-rights-reserved

Radio stations playing it

No stations playing The Misfits now

Hot tracks