Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.

close
Satan Jokers

Satan Jokers

HistoriqueEn 1979, Renaud Hantson (batterie et chant) et Laurent Bernat (basse), fans de hard-rock, fondent un premier groupe nommé Jarretelles en compagnie du guitariste Benjamin Raffaelli, qu'on retrouvera en 1983 au sein de Trust. Cette formation n'aboutissant à rien, ils décident de recruter Pierre Guiraud au chant et Stéphane Bonneau, ancien guitariste de Stratos, futur Warning. Ce changement de musiciens en décembre 1981 est l'occasion pour le groupe de se rebaptiser Satan Jokers, nom inspiré à Renaud Hantson par deux bandes rivales de Hell's Angels : les Satan Slaves et les Gypsies Jokers.Années 1980En 1982, le groupe enregistre sa première maquette simplement intitulée Satan Jokers et présentée dans une boite de metal, et écume bon nombre de salles de concert parisiennes à l'automne 1982. La réputation grandissante du groupe permet à leur manager Isabelle de Kervalec, mère de Stéphane Bonneau d'obtenir un contrat avec Phonogram pour trois albums en 1982, faisant de Satan Jokers un des très rares groupes français sous contrat avec une maison de disques internationale, la grande majorité des groupes français de la même génération ne décrochant que des contrats avec des labels indépendants dotés de moyens limités pour ne pas dire inexistants. Le 26 décembre 1982, le groupe réalise sa première apparition TV sur Antenne 2 dans l'émission En Partance pour l'Enfer présentée par Francis Zegut.Premier albumEn avril 1983, le groupe publie son premier album intitulé Les Fils du Métal, dont les 10 000 premiers exemplaires sont commercialisés avec un écusson illustrant le logo du groupe. Hélas, le groupe se heurte de plein fouet à l'absence d'infrastructures dignes des standards anglo-saxons de l'industrie rock : absence totale de promotion TV et radio grand public malgré un chant en français, management privé des moyens financiers indispensables pour acheter la première partie d'un grand groupe étranger en tournée française ou européenne, voire pour organiser de manière indépendante une tournée. Satan Jokers n'effectue donc pas de tournée française pourtant indispensable et ne donne que deux concerts le mardi 3 mai 1983 au Le Palace à Paris et le 29 juin à Lyon salle Rameau. Le groupe, satisfait du succès de son premier album dont les chiffres de vente semblent atteindre les 90 000 exemplaires, décide de continuer malgré les critiques de la presse musicale de l'époque.Second albumEn compagnie de l'ingénieur du son Steve Prestage, le groupe s'attelle à l'enregistrement de son second album dont le titre de travail était 1984 avant d'être finalement publié sous le titre Trop Fou pour Toi. Cet album se caractérise par une très grande diversité de styles allant du hard-rock FM au heavy metal pur, et par la présence marquée de Renaud Hantson qui chante sur plusieurs titres en alternance avec Pierre Guiraud, voire même seul sur Par habitude, titre annonciateur de la future carrière solo de Renaud Hantson. Peu de temps après, une version anglaise sort. Même si ce deuxième album confirme le très haut niveau technique du groupe et en particulier celui de sa section rythmique, la grande variété de styles désoriente totalement le public qui commence en 1984 à se segmenter en "chapelles" plus ou moins hermétiques. Le succès n'est pas au rendez-vous malgré une tournée française indépendante d'une vingtaine de concerts culminant par une apparition au Bol d'Or.En 1985, le groupe publie son troisième et dernier album pour son label Phonogram simplement intitulé Satan Jokers III. Composé de 6 titres dont une reprise de Get it On de T.Rex sur laquelle le groupe semble miser pour obtenir un hit-single, cet album est en réalité un mini-LP fortement marqué par le chant de Renaud Hantson. Le succès commercial ne sera pas au rendez-vous et le groupe se sépare après une ultime série de concerts lors des festivals de l'été 1985.ReformationEn 2009, Satan Jokers change de formation (Pascal Mulot, Michaël Zurita, Olivier Spitzer et Renaud Hantson) et sort deux albums : SJ 2009, en mars, et FETISH X le 20 octobre 2009. Renaud Hantson a toujours dit que SJ 2009 n'était qu'un premier avertissement, avec FETISH X le groupe montre sa technicité et sa dextérité musicale. Le titre L'Enfer c'est ici est un morceau qui dure près de 20 minutes. Cette sortie s’accompagne de concerts donnés notamment à Paris au Trabendo et lors du Satan's Fest au Pacific Rock.En 2011 sort l'album Addictions. Les textes sont composés par le psychiatre Laurent Karila qui accompagne Renaud Hantson dans sa thérapie contre l'addiction à la cocaïne.En 2013 sort l'album Psychiatric, toujours en collaboration avec le Dr Laurent Karila. Cet album contient le premier DVD officiel du groupe.FormationLine up 1981/1985Renaud Hantson (batterie)Laurent Bernat (basse)Pierre Guiraud (chant)Stéphane Bonneau (guitare)Line up actuelRenaud Hantson - Chant, BatteriePascal Mulot - Basse, ChœursMichaël Zurita - Guitares solo, ChœursOlivier Spitzer - Guitares rythmiques, ChœursAurel - BatterieSpecial guest :Stéphane Bonneau - Guitares

cc-by-sa

Radio stations playing it

No stations playing Satan Jokers now

Albums

Hot tracks